BEAUTÉ
CORPS
ENFANTS
MAISON
BeautéCorpsEnfantsMaisonÀ propos

June 8, 2022

5 façons simples de lutter contre la pollution des océans

Chaque année, le 8 juin, est célébrée la Journée mondiale de l’océan. Or, les majestueuses étendues d’eau qui bordent nos continents sont une richesse qui mérite d’être fêtée et, surtout, d’être protégée tous les jours. C’est pourquoi on vous propose 5 façons simples de lutter contre la pollution des océans au quotidien. À l’abordage!

Infographie représentant les 5 façons de réduire la pollution des océans

1. Recherchez les options sans plastique

Toutes les minutes, l’équivalent de deux camions à ordures remplis de plastique est déversé dans l’océan. Ça, c’est 33 milliards de livres de plastique dans les océans chaque année qui affectent des dizaines de milliers d’espèces marines. Et le pire, c’est que le plastique ne disparaît JAMAIS. En fait, il se désintègre en microparticules qui attirent d’autres substances polluantes chimiques et qui, lorsqu’ingérées par les poissons, poursuivent leur chemin jusqu’à nos estomacs1. Appétissant? Pas vraiment.

Océan pollué par des déchets plastique avec un texte juxtaposé disant : 33 milliards de livres de plastique

Pour réduire la pollution des océans, recherchez des options sans plastique autant à l’épicerie qu’à la pharmacie! Heureusement, de plus en plus de marques d’aliments et de soins corporels offrent des produits emballés dans du carton. C’est le cas de la gamme de barres beauté zéro plastique leaves bar d’ATTITUDE qui comprend des savons pour le corps, des beurres onctueux, des huiles sèches, des shampoings et plus encore. Pensez aussi à apporter vos sacs réutilisables quand vous faites vos emplettes et à éliminer toute forme de plastique à usage unique comme les pailles, les bouteilles d’eau et les ustensiles!

2. Réduisez votre empreinte carbone

Quand on parle d’émissions de gaz à effet de serre, on pense surtout à leurs conséquences désastreuses sur la couche d’ozone en oubliant un autre acteur important de la protection de la planète : les océans. En effet, ceux-ci ont absorbé plus d’un quart des émissions de CO2 provenant des activités humaines et plus de 90 % de la chaleur accumulée dans l’atmosphère par l’effet de serre depuis 19702. Or, au fil du temps, ce phénomène naturel a engendré deux problèmes sérieux qui affectent grandement les vies marine et terrestre : le réchauffement et l’acidification des océans.

Pour contrer la pollution des océans et protéger l’ensemble de la planète, tout le monde devrait faire un effort !

Voici six gestes simples qui peuvent faire une grande différence pour réduire vos émissions de CO :

    1. Consommer moins d’eau chaude en prenant des douches plus courtes
    2. Utiliser le lave-vaisselle seulement lorsqu’il est plein
    3. Étendre ses vêtements au lieu d’utiliser la sécheuse
    4. Pratiquer le recyclage et le compostage
    5. Prendre son vélo ou les transports en commun
    6. Utiliser des produits ménagers certifiés ECOLOGO
Personne utilisant des produits ménagers écoresponsables ATTITUDE pour réduire la pollution des océans

3. Évitez les écrans solaires qui nuisent à la vie marine

Saviez-vous que selon la Coral Reef Alliance, plus de 14 000 tonnes de crème solaire aboutissent dans les océans chaque année3? Provenant directement des baigneurs ou des effluents d’eaux usées, ces résidus contiennent des ingrédients qui sont véritablement toxiques – même en infime quantité – pour plusieurs espèces marines : l’oxybenzone, l’octinoxate et la benzophénone-2. Ces trois substances, qui agissent comme filtres pour protéger la peau des rayons UVA et UVB, causent d’énormes ravages au sein des colonies de coraux : elles accélèrent leur blanchissement, endommagent leur ADN, affectent la croissance de leur squelette, provoquent d’importantes difformités ou même tuent les jeunes coraux4.

Femme appliquant son bâton solaire ATTITUDE sans plastique pour réduire sa consommation de plastique et la pollution des océans

Heureusement, il existe des produits qui sont doux pour les océans et pour toutes les créatures sublimes qui y vivent. Par exemple, un écran solaire minéral qui ne laisse aucune trace de substances chimiques nocives, ni dans l’océan ni dans nos eaux usées. Si vous êtes fan de formules faciles à appliquer, vous aimerez sans doute ces bâtons solaires sans plastique faits à base d’oxyde de zinc non nano, le filtre solaire le plus sûr selon les spécialistes de l’Environmental Working Group (EWG). En plus de ne pas contribuer à la pollution des océans, ils ne laissent aucun résidu blanc sur la peau!  

Vous aimeriez connaître plus de trucs pour choisir une crème solaire sans danger pour les coraux? Lisez notre article pour découvrir 3 astuces pour faire votre choix de crème solaire. 

4. Consommez des produits de la mer écoresponsables

En plus de réguler le climat, de produire plus de la moitié de l’oxygène nécessaire à la vie sur Terre et de nous procurer une sensation inégalée de sérénité, les océans nous alimentent. Autrefois considérés comme des sources inépuisables de nourriture, ils sont désormais en proie à une crise mondiale causée par la surpêche, la mauvaise gestion et les dérèglements climatiques. D’ailleurs, au cours des 50 dernières années, plusieurs grands poissons marins comme le thon rouge, la morue et les requins ont été pêchés jusqu’au point de non-retour5.

Avant de cuisiner votre prochain tartare de pétoncles ou steak de thon, demandez-vous donc si le produit de la mer que vous vous apprêtez à savourer a été pêché de manière responsable. Comment le savoir? En repérant les logos de certification de pêche durable MSC, ASC et Ocean Wise sur les poissons frais, surgelés et en conserve6. Tentez aussi de consommer davantage d’espèces locales et d’ajouter de la variété à votre menu. Osez, par exemple, les petits poissons comme les sardines, le hareng et le maquereau. Comme ils ont besoin de moins de nourriture que les gros poissons, ils se reproduisent plus rapidement!

5. Plongez dans l’aventure!

Connu pour avoir perfectionné le scaphandre autonome qui sert aujourd’hui aux adeptes de plongée, l’explorateur océanographique français Jean-Yves Cousteau a dit un jour : « On aime ce qui nous a émerveillés, et on protège ce que l’on aime. »

Au Canada, on a la chance d’avoir le plus long littoral au monde et d’être responsable de plus de 2,76 millions de kilomètres d’océan, sans compter les nombreux fleuves et rivières qui se déversent dans ces étendues d’eau salée. Pourquoi ne pas plonger dans l’aventure? En découvrant l’univers océanique dans toute sa splendeur, vous aurez plus que jamais envie de lutter contre les fléaux qui l’affligent.

Texte disant 2,76 millions de km d'océan, fleuves et rivières sur une image de l'océan

Pour connaître d’autres moyens de réduire la quantité de plastique dans les océans et de lutter contre la pollution des océans et de l’environnement, jetez un coup d’œil à ces huit actions concrètes 

 

Sources  

  1. https://plastics.oceana.org/
  2. https://www.ucsusa.org/resources/co2-and-ocean-acidification#:~:text=affects%20marine%20life-,Ocean%20acidification%20affects%20marine%20life,survival%20of%20many%20marine%20species.https://www.ucsusa.org/resources/co2-and-ocean-acidification#:~:text=affects%20marine%20life-,Ocean%20acidification%20affects%20marine%20life,survival%20of%20many%20marine%20species.
  3. https://coral.org/en/blog/sunscreen-101-protecting-your-skin-and-coral-reefs/
  4. https://www.ewg.org/news-insights/news-release/hawaii-ban-2-toxic-sunscreen-ingredients-protect-fragile-coral-reefs
  5. https://wwf.ca/habitat/oceans/
  6. https://ici.radio-canada.ca/mordu/2184/comment-choisir-poisson-ecoresponsable

Avez-vous été intéressé par cet article ? Faites passer le mot en le partageant avec vos amis !

Écrit par Team ATTITUDE

Compte
Mon compteParrainer un amiAbonnementRécompenses
Bulletin

Abonnez-vous pour obtenir des offres exclusives, de nouveaux lancements et plus encore !

American Express
Apple Pay
Diners Club
Google Pay
Mastercard
PayPal
Shop Pay
Visa