BEAUTÉ
CORPS
ENFANTS
MAISON
BeautéCorpsEnfantsMaisonÀ propos

November 24, 2022

Le gaspillage cosmétique : le côté obscur de la beauté


En 1947, lorsque le chimiste Jules Montenier a lancé Stopette, un déodorant liquide vendu dans une bouteille de polyéthylène, il ne se doutait pas que les emballages novateurs comme le sien aurait un jour de lourdes conséquences sur la planète.

Maintenant, le gaspillage cosmétique lié aux shampoings, lotions, déos et autres soins préoccupe les experts, mais certaines entreprises travaillent à faire une différence. Voici pourquoi.



Des statistiques loin d’être emballantes


Bien que l’on puisse retracer l’histoire des matières plastiques à l’Antiquité, ce n’est qu’à partir du XIXe siècle – pendant la Révolution tranquille – que l’utilisation de ce matériau de synthèse est mise au point. Désormais, à lui seul, celui-ci produit plus de 120 milliards d’unités d’emballage chaque année – et la grande majorité ne sont même pas recyclables1.

En effet, selon un rapport de l’OCDE, seulement 9 % des déchets plastiques ont été recyclés en 2019 à l’échelle mondiale2. La crise du plastique est l’un des enjeux environnementaux les plus importants de notre époque et nous avons tous et toutes – les marques comme les individus – un rôle à jouer pour préserver nos écosystèmes.


image expliquant qu'environ 120 milliards d'emballages sont produites chaque année, et la majorité ne sont pas recyclables.

Les répercussions du gaspillage cosmétique et de la pollution plastique dans son ensemble sont graves et nombreuses. En voici quelques-unes3 :


  • Depuis 2018, l’industrie des produits de beauté américaine fabrique 7,9 milliards d’emballages en plastique rigide par année.
  • Le marché principal du plastique est celui des emballages. Il représente près de la moitié de tous les déchets de plastique produits dans le monde.
  • Depuis 2015, plus de 6,9 milliards de tonnes de déchets de plastique ont été produites à l’échelle internationale et 79 % ont abouti dans des sites d’enfouissement ou dans la nature.
  • Tous les jours, environ 8 millions de morceaux de plastique sont déversés dans nos océans, soit 12 millions de tonnes par année.
  • D’ici 2050, il y aura plus de plastique dans l’océan que de poissons et toutes les espèces d’oiseaux marins mangeront du plastique régulièrement4.
  • Un tiers des poissons consommés par les humains contiennent du plastique.
  • Vous ne mangez pas de poisson? Les plantes marines produisent 70 % de l’oxygène que vous respirez et sont grandement affectées par la pollution plastique.
  • Les déchets de plastique contribuent dangereusement à l’extinction rapide des coraux. D’ici 2050, entre 70 et 90 % des coraux pourraient disparaître, entraînant avec eux des milliers d’espèces marines.


La surconsommation mène à la surproduction


Les emballages ne sont pas les seuls coupables du gaspillage cosmétique. Il suffit de jeter un coup d’œil aux tiroirs et armoires de votre salle de bain pour constater que beaucoup de produits y dorment depuis bien trop longtemps. Et quand les gens surconsomment, les marques surproduisent! La clé? Acheter seulement ce dont vous avez besoin et vérifier les dates d’expiration.

À quoi bon surconsommer en achetant une quantité phénoménale de crème que vous n’aurez pas l’occasion ou l’envie de terminer?



Le saviez-vous?


La durée de vie de plusieurs soins cosmétiques est affichée sur leur emballage. Repérez le symbole suivant pour savoir combien de temps votre produit restera sûr et efficace après son ouverture!



Image indiquant l'icône a observer pour connaître la durée de vie des soins cosmétiques sur l'emballage

Une marque qui fait une différence


Ici, on aime dire qu’on travaille afin de réduire le gaspillage cosmétique et de léguer à la future génération un monde meilleur. En plus d’élaborer des formules saines selon les normes les plus élevées de l’EWG en matière de qualité et de transparence, on propose des formats éco-innovants – allant des éco-recharges faites avec 80 % moins de plastique que les équivalents en bouteille – aux soins en barre ou en bâton carrément révolutionnaires.

Grâce aux équipes chevronnées de notre laboratoire interne et de notre usine à la fine pointe de la technologie, on réussit tous les jours à pousser encore plus loin nos avancées et à réduire encore davantage notre impact sur les humains et sur la planète.


D’ailleurs, depuis 2021, nos emballages sans plastique et nos éco-recharges nous ont permis d’éviter la production de plus de 1 000 tonnes de plastique tandis que notre projet de reforestation a mené à la plantation de plus de 1,5 million d’arbres!


Image expliquant que plus de 1000 tonnes de plastique sont économisées chaque annéegrâce à l'utilisation d'emballages sans plastique, et que ATTITUDE a planté 1.5 million d'arbres depuis 2021.

Comment faire partie de la solution


Il existe aussi toute une série de solutions ultra simples que vous, comme individu, pouvez adopter pour contribuer à la lutte contre le fléau qu’est le gaspillage cosmétique.


1. Créez un rituel 100 % sans plastique


Adieu bouteilles et petits pots : dites bonjour aux soins corporels en barre leaves barTM et aux soins du visage en bâton OceanlyTM! Formulés à base de puissants ingrédients d’origine naturelle, ceux-ci sont entièrement emballés avec du carton certifié FSC et biodégradable.

Non seulement ils sont magnifiques et véganes, ils fonctionnent et sont vraiment agréables à utiliser! Vous songez sérieusement à passer à un rituel beauté zéro déchet? Jetez un coup d’œil à ces 5 astuces qui vous simplifieront la vie.


Image montrant tous les produits ATTITUDE avec leur emballage sans plastique, pour lutter contre le gaspillage cosmétique.

2. Choisissez les bons soins pour vous


C’est le meilleur moyen d’éviter le gaspillage cosmétique, après tout! Si vos produits fonctionnent bien pour votre peau ou vos cheveux, il y a de meilleures chances que vous les utilisiez jusqu’à la dernière goutte avant de vous en procurer d’autres!

Pour dénicher des soins qui répondent précisément à vos besoins, essayez nos quiz qui vous aident à bâtir des rituels cutanés et capillaires sur mesure.


3. Achetez moins, achetez mieux


Comme l’a si bien dit Léonard de Vinci : « La simplicité est la sophistication suprême. » Quand on a les bons soins, il n’est pas nécessaire d’en avoir une tonne! Choisissez des formules éprouvées et certifiées EWG VERIFIEDTM à base d’ingrédients d’origine naturelle au lieu de succomber à tous les rabais sur le marché (on le sait, c’est difficile parfois!).

Il arrive heureusement que les produits sains soient offerts à prix réduit!


4. Si vous devez acheter du plastique, recyclez-le (bien!)


L’un des plus grands freins à la récupération du plastique est la méconnaissance des instructions de recyclage. Lorsque vous vous apprêtez à disposer d’un emballage, assurez-vous de savoir quoi faire avec chacun de ces morceaux (bouchon, pompe, bouteille, couvercle, sachet, etc.)

De plus, tentez de choisir des marques qui privilégient le plastique le plus facile à recycler : le plastique HDPE no 2. Et, évidemment, n’oubliez pas que recycler, c’est bien, mais réutiliser grâce à des écorecharges ou opter pour des emballages biodégradables, c’est mieux. ;)



Le gaspillage cosmétique a pris une ampleur démesurée depuis l’arrivée en force du plastique dans l’industrie. Si, comme nous, vous souhaitez en faire encore plus pour préserver notre belle planète, puisez de la motivation dans cet article sur le mode de vie zéro déchet.

Réduire votre empreinte écologique, c’est plus simple que vous le pensez!




I. https://www.plasticpollutioncoalition.org/blog/2022/1/25/the-ugly-side-of-beauty-the-cosmetics-industrys-plastic-packaging-problem


II. https://www.oecd.org/fr/environnement/la-pollution-plastique-ne-cesse-de-croitre-tandis-que-la-gestion-et-le-recyclage-des-dechets-sont-a-la-traine.htm


III. https://www.nationalgeographic.fr/le-plastique-en-10-chiffres
https://www.sas.org.uk/our-work/plastic-pollution/plastic-pollution-facts-figures/
https://www.unep.org/news-and-stories/story/why-are-coral-reefs-dying#:~:text=And%20they%20are%20dying.,pollution%20and%20unsustainable%20coastal%20development.
https://www.nytimes.com/2021/07/14/t-magazine/sustainable-beauty-plastic-packaging.html


IV. https://www.biologicaldiversity.org/campaigns/ocean_plastics/


Avez-vous été intéressé par cet article ? Faites passer le mot en le partageant avec vos amis !

Écrit par Team ATTITUDE

Compte
Mon compteParrainer un amiAbonnementRécompenses
Bulletin

Abonnez-vous pour obtenir des offres exclusives, de nouveaux lancements et plus encore !

American Express
Apple Pay
Diners Club
Google Pay
Mastercard
PayPal
Shop Pay
Visa