BEAUTÉ
CORPS
ENFANTS
MAISON
BeautéCorpsEnfantsMaisonÀ propos

April 1, 2019

Les bienfaits de l’allaitement

Par Sophie Geoffrion, nutritionniste et co-fondatrice du Mouvement HappyFitness

Logo_Le Mouvement HappyFitness Malgré qu’allaiter ne soit pas possible chez 100 % des nouvelles mamans et qu’il existe d’autres options pour nourrir les nouveau-nés, l’allaitement exclusif au sein pendant les 6 premiers mois de vie du poupon est la voie recommandée par les organismes de santé publique nationaux et internationaux. Ça tombe bien, car non seulement le lait maternel est un aliment écologique, gratuit et toujours servi à la bonne température au bon moment, mais il détient de surcroît une composition idéale pour la santé présente et future des nouveau-nés, tout en offrant son lot de bienfaits à la mère. C’est un élixir de rêve, quoi!

Pour moi, le bébé, le lait maternel…

1. Est mon aliment santé favori

Le lait maternel a une valeur nutritive PARFAITE pour le petit humain tout frais que je suis. Juste la bonne proportion de glucides, protéines et lipides pour me donner assez d’énergie et stimuler mon sain développement. Ce qui est d’autant plus merveilleux avec le lait de maman, c’est que sa composition en acides gras essentiels, en vitamines et en minéraux évolue au fil de ma croissance pour toujours être à la fine pointe de mes besoins. Durant mes 6 premiers mois, je n’ai donc besoin d’ingurgiter rien d’autre*, même pas de l’eau, pour être un bébé heureux et en santé! *Pour prévenir le rachitisme associé à une carence en vitamine D, Santé Canada recommande de donner un supplément quotidien de 400 U.I. de vitamine D aux bébés allaités, et ce, de la naissance jusqu’à l’âge de 1 an.

2. Me protège des méchants

Le lait maternel, ça donne un coup de pouce colossal à mon système immunitaire flambant neuf. Non seulement il contient des hormones qui aident à édifier une défense solide contre les intrus, mais le lait est aussi un cocktail d’anticorps et d’autres facteurs antimicrobiens, ce qui me permet de lutter plus efficacement contre les bactéries, virus et parasites. Ainsi, mon risque de subir des infections (gastro-entérites, otites, rhumes, etc.) et la sévérité de mes symptômes – si je suis malchanceux – sont réduits. Aussi, en tant que bébé allaité, j’ai une petite protection supplémentaire contre l’apparition de problèmes chroniques plus tard dans ma vie (obésité, cholestérol élevé, hypertension, diabète, asthme, etc.).

3. Facilite ma digestion

Les enzymes fournies par l’allaitement m’aident à briser les nutriments en petits morceaux qui seront plus facilement assimilés par mon système digestif encore peu rodé. Et ce n’est pas tout! Le lait maternel contient des hormones qui stimulent le développement de mon système digestif ainsi que des substances qui font proliférer de bonnes bactéries (ex. : bifidobactéries) dans mon intestin, faisant ainsi grandir une flore intestinale en bonne santé.

4. Fera de moi un gastronome

Puisque le processus de fabrication du lait de maman est perméable à plusieurs molécules aromatiques, j’ai le bonheur de goûter moi aussi au menu des adultes! En effet, en consommant une large variété d’aliments, ma mère habitue tranquillement mes papilles et mes narines à plusieurs saveurs. Cela fera-t-il de moi un enfant moins difficile? Mes parents croisent les doigts!

Pour moi, la maman, allaiter…

1. Accélère le retour à ma silhouette prégrossesse

Mine de rien, produire du lait demande beaucoup d’énergie au corps! La dépense quotidienne de calories se voit donc augmentée, ce qui peut faciliter la perte de poids à la condition de manger sainement et en quantité modérée. Aussi, l’ocytocine, une hormone de lactation, a la gentillesse de faire faire du sport à l’utérus de sorte que celui-ci se contracte et retrouve une forme un peu moins convexe. Merci pour ce renfort!

2. M’aide à ne pas retomber enceinte trop vite

Grâce à des phénomènes hormonaux, allaiter le petit retarde la réapparition des menstruations et donc, de la fertilité. Ce système de contraception n’est pas entièrement hors faille, mais il contribue à espacer les grossesses si le bébé en question est exclusivement nourri au sein et est âgé de moins de six mois. De quoi reprendre son souffle entre chaque enfant!

3. Fait de moi une maman assez zen

Encore et toujours sous l’action des hormones, une nouvelle maman qui allaite voit son niveau de stress s’abaisser. Avec tous les changements de vie que déclenche l’arrivée du nourrisson, on ne décline pas ces précieux moments de relaxation!

4. Me protège contre diverses conditions

Tout juste après l’accouchement, le risque d’hémorragies est réduit chez la mère qui allaite. Aussi, comme on l’a dit plus tôt, allaiter réduit les pertes de fer dans le sang en retardant le retour des règles, de sorte que ces femmes ont moins de risque de faire de l’anémie. Sur le plus long terme, les mères qui ont allaité ont moins de risques de développer un cancer féminin (sein, ovaire, utérus) et de l’ostéoporose. Que de bonnes nouvelles! Pour conclure, il y a énormément d’avantages à allaiter son enfant. L’un d’eux, probablement le plus important, est tout le lot de tendresse, de sécurité et d’intimité qui est partagé entre la mère et le bébé durant ce geste d’amour pur. Au fond, le lait maternel, c’est l’aliment réconfort par excellence pour un nouveau-né!

IMG_3200

Sophie Geoffrion et Chloé Rochette, Fondatrices du Mouvement HappyFitness

Références :
Allaitement au sein exclusif, Organisation mondiale de la santé, http://www.who.int/nutrition/topics/exclusive_breastfeeding/fr/ Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, INSPQ Centre d’expertise et de référence en santé publique, 2016, https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre L’importance de l’allaitement maternel, Naître et grandir, http://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/alimentation/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-allaitement-maternel-avantage La nutrition du nourrisson né à terme et en santé : Recommandations de la naissance à six mois, Santé Canada, http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/infant-nourisson/recom/index-fra.php#a6. Le charme discret de l’intestin, Giulia Enders, Actes Sud, Lonrai, Avril 2015, p. 207. Retrouver son poids après bébé : patience…, Naître et grandir, http://naitreetgrandir.com/blogue/2012/12/13/retrouver-son-poids-apres-laccouchement-patience/

Avez-vous été intéressé par cet article ? Faites passer le mot en le partageant avec vos amis !

Écrit par Équipe ATTITUDE

Compte
Mon compteParrainer un amiAbonnementRécompenses
Bulletin

Abonnez-vous pour obtenir des offres exclusives, de nouveaux lancements et plus encore !

American Express
Apple Pay
Diners Club
Google Pay
Mastercard
PayPal
Shop Pay
Visa